Les pompiers et l'entraînement fonctionnel

Pompiers du SDIS 51

L’entrainement fonctionnel consiste à réaliser des exercices avec des mouvements que l’on rencontre dans notre vie quotidienne. 

Ainsi, en faisant votre training fonctionnel au poids de corps, ou avec une charge additionnelle (par exemple avec un Sandbag), vous réaliserez des mouvements polyarticulaires (*) et vous vous renforcerez tant au niveau musculaire qu'au niveau du cardio pour pouvoir reproduire sans risque et plus facilement les mouvements de la vie quotidienne.

(*) : les mouvements polyarticulaires sollicitent plusieurs muscles en même temps, contrairement aux mouvements mono articulaire qui se focalisent davantage sur un seul muscle comme lorsque l'on fait de la musculation.

Vous pouvez par ailleurs retrouver plus d'informations en regardant cet article : l’entrainement fonctionnel et ses 4 secrets

Mais quand est-il pour les pompiers et leur entraînement fonctionnel ? C’est ce que nous allons voir plus en détail dans cet article où vous retrouverez une synthèse des interviews de pompiers professionnels qui ont bien voulu nous parler de leurs missions.

Chez LEVEL addict, nous sommes fiers de pouvoir accompagner les pompiers dans leurs entrainements avec du matériel adapté mais également dans leur réussite professionnelle avec la création de matériels adaptés pour le Parcours Professionnel Adapté (PPA). Mais nous verrons cela en fin d'article.

En attendant, si vous souhaitez découvrir notre matériels LEVEL addict adaptés pour le PPA, c'est possible en cliquant sur le lien juste ci-dessous

Je découvre le matériels PPA LEVEL addict et 100% français !

« J’adore utiliser les produits de LEVEL addict surtout le vendredi pour finir ma semaine et utiliser l’énergie qu’il me reste » Frédéric GAILLEPAND SDIS 51

L’entrainement fonctionnel

La différence entre faire de l’exercice en salle de sport et pratiquer du Cross Training est simple : la pratique du Cross Training se base sur un entrainement fonctionnel contrairement à un entrainement en salle de sport guidé par des machines et souvent mono articulaire. Il se fonde sur les mouvements que le corps humain réalise quotidiennement.

L'entrainement fonctionnel (ou functionnal training chez nos voisins d'outre-Manche) a donc pour objectif principal d’améliorer le mouvement global et le fonctionnement du corps en général sans pour autant renforcer un muscle ou un groupe musculaire de façon isolée.

Le principal atout d’un entrainement fonctionnel est l’amélioration de la condition physique, de la force, de son endurance, de son équilibre et même la réduction des blessures (cf Public Journal STR 2009). 

Le fait d’exécuter (correctement) des exercices polyarticulaires renforcera vos muscles et vos articulations. Ainsi, ils seront plus efficaces pour effectuer les tâches quotidiennes de base, comme monter un escalier, porter vos courses, soulever son enfant de nombreuses fois dans la journée, déménager des amis …

En pratiquant un entrainement fonctionnel, vous avez également comme avantage de choisir vous-même votre intensité lors de votre training, de prendre des charges ou pas, d'adapter les mouvements pour les rendre accessibles ou plus difficiles, …, ce qui en fait une activité qui peut se pratiquer en étant parfaitement débutant comme en étant un sportif de haut niveau. Tout le monde y trouvera son compte. On peut même travailler en binôme avec des niveaux très différents tout en réalisant pour les deux parties une séance complète et profitable. Les charges, répétitions et adaptations des mouvements seront simplement différents entre le pratiquant le plus faible et le pratiquant le plus fort. Mais au final, à la fin de la séance, tout le monde y aura trouvé son compte.

Si vous voulez en savoir plus, nous vous expliquons ici quels sont les 7 bienfaits d’un entrainement fonctionnel

Comme on dit chez nous, au Cross Training, les machines, c’est vous ! ;)

pompier avec sandbag LEVEL addict de 10 kg

Les pompiers et leur entrainement fonctionnel

Pour pouvoir venir en aide aux personnes, les pompiers ont besoin d'être opérationnels rapidement et efficacement car ils peuvent être face à n’importe quelle situation.

Quand est-il de l’entrainement fonctionnel chez les pompiers ? C’est ce que nous allons voir dans cette partie de l’article.

Séances obligatoires et facultatives

Les pompiers pratiquent une séance de sport obligatoire tous les matins qui dure souvent 1 h 30. Généralement, elle commence à 8 h 30 pour se terminer à 10 h. 

Cependant, certains pompiers préfèrent limiter la séance du matin pour qu'elle ne dépasse pas les 45' / 1 h en prenant soin de ne pas trop inclure de développement physique pour pouvoir décaler (*) sans être trop épuisé physiquement.

(*) : signifie partir en intervention dans le langage pompier.

Cette séance est un entrainement collectif dirigé afin de permettre une bonne cohésion de groupe. Il y a également une séance du soir libre qui n’est pas obligatoire mais très fortement conseillée et recommandée. 

Celle-ci se passe en général aux alentours de 17 h jusqu’à 19 h et est plus individuelle que la séance du matin. Les pompiers peuvent y pratiquer du sport collectif ou du cardio par exemple. 

Interventions

On le sait, les pompiers peuvent avoir une intervention à réaliser sans pour autant être bien échauffé avant, car ils peuvent décaler à tout moment. Ils ne sont donc pas forcément prêts physiquement avec les muscles correctement échauffés. 

Cela peut dépendre du type d’interventions car certaines sont plus ou moins physiques, et pour ces dernières, il est plus difficile pour le corps d'intervenir sans être échauffé, malgré le conditionnement des pompiers (habillage, appareil respiratoire …)

En effet, cela fait partie des risques du métier et l’important est d’être prêt à toutes les éventualités. 

Le plus difficile, ce sont les interventions de nuit. Contrairement à la journée où le corps est actif (et donc où les interventions sont plus gérables), la nuit, le corps est encore endormi et loin d’être opérationnel comme en journée. 

Il y a une véritable séparation entre le cognitif et le physique : il y a l’augmentation du rythme cardiaque et l’hypertension qui viennent se mélanger à tout ça.

Si pour certains il est impossible de remédier à ce problème à part conserver une bonne condition physique régulière, pour d’autres, la solution est simple : mettre en place une visualisation mentale avec une préparation à la fois opérationnelle et mentale. 

Il faut adapter une certaine respiration pour réveiller le corps et l’esprit dans le but d’obtenir une connexion cérébrale et musculaire. 

Un bon entraînement fonctionnel

Un bon entraînement fonctionnel commence par un échauffement complet, passe par un bon corps de séance adapté et préparé et se termine par un retour au calme. Avec en bonus pour certains, une séance d’étirement et de la relaxation. 

Cependant, il faut également que les personnes qui pratiquent un entraînement fonctionnel acceptent celui-ci et comprennent bien les exercices, les mouvements et également ceux à quoi ils servent.

C’est pour cela que certains pompiers aiment également commencer leur entraînement avec une phase explicative de 5 à 10 min sur le déroulement de la séance ainsi que les objectifs principaux et l’utilité. 

La préparation ne se limite pas à l’entraînement fonctionnel, il faut également prendre en compte d’autres aspects :

« L’entrainement c’est bien, mais il ne faut pas négliger une bonne alimentation. Le triangle d’une bonne hygiène de vie c’est la nutrition, l’entraînement et le repos. On néglige beaucoup la nutrition chez les pompiers ». Cédric LAYE SDIS 78

D'ailleurs, ne loupez pas notre article sur les bonnes pratiques en sport et en alimentation

Pompier avec sandbag LEVEL addict

D’autres sports chez les pompiers ?

En plus de pratiquer un entraînement fonctionnel, les pompiers aiment aussi pratiquer d’autres sports tels que du triathlon (course à pied, natation, vélo), du football ou encore de la musculation pure avec du renforcement musculaire.

« L’avantage de ce métier est qu’il nous fait aimer tous les sports et nous fait toucher à tout » Fabien TETARD SDIS 78

Cependant, beaucoup de pompiers s’entraînent en dehors de leur(s) caserne(s). Ils peuvent s’entraîner dans une salle de sport, chez eux ou bien en extérieur. 

Le but étant de varier le plaisir et les efforts, mais également de voir d’autres personnes, changer d’environnement, de contexte et de s’oxygéner.

De plus, il est parfois compliqué de s’entraîner au sein des casernes car les interventions peuvent souvent couper l’entraînement, ce qui les contraint parfois à faire des entrainements très (trop) rapidement et peut engendrer des contraintes opérationnelles. 

Il y a également un manque de matériels qualitatifs dans certaines casernes qui peuvent pousser les pompiers à s’entraîner en dehors de celles-ci. 

Avantages et inconvénients d’un entraînement fonctionnel

Pour les pompiers, l’entraînement fonctionnel regroupe plusieurs avantages et inconvénients que l'on peut résumer ainsi (non exhaustif) :

Avantages : 

- Préparer pour le jour J et prêt au moment T,

- Avoir une séance écrite,

- Ne jamais faire la même chose,

- Entraînement condensé,

- Travaille très bien toutes les capacités et la globalité du corps,

- Adapté à tout type de personne,

- Permet d’intégrer plusieurs activités comme : la mobilité, l'endurance, la force, l'équilibre …

Inconvénients : 

- Souvent beaucoup trop préparé physiquement comparé à l’intervention qui les attend. Ce qui provoque un sentiment de frustration quand il n'y a pas grand-chose à faire en intervention,

- Trouver un bon partenaire de training pour garder la motivation,

- Nécessite une plus grande maitrise des mouvements avant d’augmenter la charge et les répétitions pour ne pas risquer de se blesser,

- Difficulté à fédérer des personnes qui partent avec un énorme apriori sur le Cross Training,

- Risque de différences de niveaux trop importantes au sein d’un même groupe d’entraînement.

Entrainement et/ou exercice le plus efficace dans le métier de pompier

Ce qui va être le plus efficace dans le métier de pompier c’est l’endurance, l’aérobie, la puissance et la force. Travailler l’endurance de force est idéale dans ce métier. 

Il y a également tous les exercices aux poids de corps comme les tractions ou les pompes par exemple. Mais aussi l'entrainement cardio-vasculaire comme la course à pied, la natation ou le vélo. Le port des charges est également efficace dans ce métier comme porter des sacs ou des dumbbells, ou encore, faire des squats avec des charges légères à modérées. La mobilité et le gainage sont également cités dans les exercices les plus efficaces dans le métier de pompier.

Il ne faut cependant pas porter de charges lourdes pour éviter les risques de blessures juste avant une intervention. Le Cross Training n’en reste pas moins apprécié par les pompiers.

« L’entrainement de Cross Training est le plus efficace dans le métier de pompier selon moi. » Frédéric MARECHAL SDIS 89

Le moins adapté au métier de pompier est tout ce qui va être travail d’haltérophilie et de force pure. Pourquoi ? car l’entraînement va être trop fort et les pompiers risquent de partir en intervention fatigué par leur efforts physiques trop important. 

« L’entraînement fonctionnel reste assez tabou au sein des pompiers à cause de la vision des gens. On ne valorise pas assez le côté santé et il n’est pas encore assez valorisé auprès des métiers comme les pompiers. » Loïc SILVA SDIS 78

On en profite pour partager avec vous les 5 idées reçues du Cross Training 

Vous souhaitez en savoir davantage ? Retour sur l'interview de Cédric, pompier professionnel du SDIS 78

Le Parcours Professionnel Adapté des pompiers (PPA)

Schéma Parcours Professionnel Adapté (PPA)

Fin 2019, est paru au journal officiel les conditions précises décrivant ce que devait être le Parcours Professionnel Adapté (PPA) qui est une des épreuves physiques dans le concours pour passer pompier professionnel.

L’objectif de ce parcours ? Mesurer la condition physique au travers d'exercices qui se rapprochent des conditions opérationnelles. Il faut le terminer en validant toutes les étapes en moins de 4 min pour les hommes et en moins de 5 min 30 s pour les femmes ! 

Au programme : marche du fermier, montées et descentes de marches, tirage de charge, Shuttle-run avec 2 x 20 kg, translation sur barre de traction, … et tout cela avec une charge dorsale de 22 kg. Un très bon test si vous souhaitez voir si vous êtes en forme ;)

Tout début 2021, LEVEL addict a été sollicité pour savoir si l'on pouvait concevoir l'ensemble des matériels nécessaires à la réalisation du parcours avec comme objectifs :

- Que les matériels soient assemblables et démontables facilement,

- Que la gamme soit faite entièrement (et réellement) en France,

- Que l'ensemble d'un parcours puisse loger dans un petit utilitaire (pour être déplacer si nécessaire d'une caserne à une autre),

- Que le matériel soit qualitatif et fonctionnel.

Grâce aux présentations, tests, écoute, et conseils prodigués par certains SDIS (que l'on remercie encore ici) nous avons ainsi pu sortir au cours du second trimestre 2021, le PPA complet 100% LEVEL addict, et donc 100% Made In France, Cocorico ... Depuis, de très nombreuses casernes et centres de concours nous ont fait confiance et ont commandés notre parcours. Nous tenons à les remercier également pour cette marque de confiance.

Si vous souhaitez en savoir davantage, vous pouvez aussi lire notre article sur le Parcours Professionnel Adapté (PPA) en cliquant sur le lien ci-dessous

Je veux en savoir plus sur le PPA !

Nous sommes certains qu’après cet article, vous en saurez davantage sur les sapeurs-pompiers et l’entraînement fonctionnel.

Nous sommes fiers de collaborer avec eux en leur proposant du matériel de qualité afin d’équiper leurs casernes et de les accompagner tout au long de leurs réussites professionnelles. 

Nous tenons également à remercier nos sapeurs-pompiers qui ont accepté de témoigner et de répondre à nos questions pour la rédaction de cet article : Frédéric GAILLEPAND SDIS 51, Cédric LAYE SDIS 78, Fabien TETARD SDIS 78, Frédéric MARECHAL SDIS 89 et Loïc SILVA SDIS 78

Laisser votre commentaire