Quelle est la meilleure position pour bien dormir ?

Le mal de dos est souvent surnommé « le mal du siècle ». Il est vrai qu’il touche environ 7 Français sur 10. S’il est souvent  lié à une mauvaise posture au travail ou à un manque d’exercice physique, il touche aussi les sportifs. Pour prévenir les risques, il est recommandé de prêter attention à la position que vous adoptez pour dormir, car cela pourrait tout changer !

La position dans laquelle vous dormez : pourquoi c’est important ?

Durant une nuit de sommeil, vous traversez 4 à 6 cycles de sommeil, chacun se composant de différentes phases de sommeil :

·         Le sommeil léger ;

·         Le sommeil profond ;

·         Le sommeil paradoxal.

Durant la phase de sommeil profond, l’activité physique et cérébrale sont réduites au strict minimum. C’est la phase durant laquelle vous récupérer des efforts musculaires fournis à l'entraînement. Pour en profiter pleinement – et pour prévenir le mal de dos – il est indispensable d’être dans une position qui vous épargne toute tension.

Pour limiter les risques de douleurs au réveil, il est indispensable de respecter l’alignement naturel des cervicales et de la colonne vertébrale. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’adopter un matelas adapté à votre morphologie. Le matelas à mémoire de forme constitue un excellent choix pour les sportifs. En complément, il est conseillé de choisir un oreiller adapté à la fois à votre morphologie et à la position dans laquelle vous dormez.

femme qui dort dans plusieurs positions différentes

Quelle position choisir pour passer une bonne nuit de sommeil ?

La position idéale respecter l’alignement naturel de la colonne vertébrale et des cervicales, c’est sur le dos, bras et jambes légèrement écartés. Cette position favorise en effet le relâchement complet de l’ensemble des muscles : elle est donc propice à un sommeil vraiment réparateur, en particulier pour les sportifs. Toutefois, cette position peut favoriser les ronflements et provoquer quelques tensions au niveau de la nuque si votre tête n’est pas soutenue convenablement. Il est donc recommandé d’opter pour un oreiller à mémoire de forme.

Si cette position ne vous convient pas, vous pouvez dormir allongé sur le côté, les jambes très légèrement repliées. Cette position permet en effet de réduire la pression exercée sur la colonne vertébrale, c’est la raison pour laquelle on a tendance à l’adopter naturellement en cas de douleurs lombaires. Seul inconvénient : la hauteur de l’épaule crée un espace conséquent entre le visage et le matelas. Il convient donc de le combler en choisissant un oreiller épais et relativement ferme, afin d’éviter toute tension au niveau de la nuque.

Les positions à éviter en dormant

S’il est bon de dormir sur le côté, gare à la position fœtale ! Cette position est extrêmement prisée, puisqu’elle est plébiscitée par plus de 40% des Français. Toutefois, dormir sur le côté, bras et jambes repliés, augmente la pression sur les hanches, les genoux et l’épaule. À moyen terme, vous vous exposez à des douleurs articulaires et les risques d’arthrose augmentent.

Mais la position unanimement décriée par tous les experts, c’est dormir à plat ventre. Dans cette position, la colonne vertébrale ne bénéficie plus d’un soutien adéquat. En outre, il est indispensable de tourner la tête sur le côté afin de pouvoir respirer. Cette torsion crée des tensions qui ne sont pas toujours perceptibles au réveil. Pourtant, à long terme, les conséquences peuvent être très néfastes, aussi bien au niveau des cervicales que des lombaires. Et il reste malaisé de respirer, puisque les poumons sont comprimés.

femme qui est fatiguée

Que signifie votre position préférée pour dormir ?

Vous vous couchez souvent dans une position et vous vous réveillez dans une autre ? Rien de plus normal : un adulte bouge 40 fois par nuit en moyenne ! Cependant, il est probable que vous ayez une position dominante durant votre sommeil. Et de nombreux spécialistes s’accordent à le dire : la position que vous adoptez spontanément pour dormir est révélatrice de votre personnalité.

·         Dormir sur le dos – « la position du soldat » - correspond aux personnes discrètes, mais confiantes. Cette position traduit en effet la sérénité et une grande capacité à lâcher prise ;

·         Dormir en position fœtale trahit le besoin de se sentir rassuré et une quête de sécurité. Cette position exprime l’émotivité et une certaine timidité ;

·         Dormir sur le côté est la marque des personnalités souples, faciles à vivre, dotée d’une bonne capacité de détachement ;

·         Dormir à plat ventre – ou en position « de la chute libre » - est la marque des personnes créatives et des tempéraments sensibles – voire susceptibles, et elle trahit une quête de stabilité.

Laisser votre commentaire